© 2018
Accueil
Formation professionnelle d'art-thérapie
GAP: Groupe d'Analyse de Pratique
Stage découverte de dane-thérapie
Ateliers d'Art-thérapie
Adhésion Cotisation Don
Contact
Billet d'humeur
Art & Culture
Bien-être & remise en forme
Réseau de l'AAC
Témoignages
Presse
Numéros d'urgence
Newsletter

 

QU’EST-CE QUE LA DANSE-THERAPIE ?

 

Une thérapie par l’art, en l’occurrence par le média de la danse, et de façon plus précise c’est être en mouvement. En d’autre terme c’est de la médiatisation artistique à visée thérapeutique.

C’est un cadre thérapeutique, qui n’est pas de l’ordre de l’éducation, ni de l’apprentissage d’un art, ni de l’animation.

 

Qu’est-ce qu’un média ?

Média vient de médiatisation, quelque chose qui fait tiers, qui va permettre d’exprimer des émotions, des ressentis et de leur donner sens et corps ; c’est un support artistique.

 

Pour qui ?

Pour tous, pour ceux qui cherchent de l’aide sans pour autant passer par la parole directement, pour ceux qui désirent avancer pour eux, découvrir un travail art-thérapeutique, dans le sérieux d’une écoute et d’une envie de partage simple et saine, pour ceux qui souffrent sans le dire et sans les mots pour le dire, ceux qui désirent bouger et qui ne le peuvent plus, ou qui peut-être n’osent pas, pour les personnes à mobilité réduite, les personnes en surpoids, la danse-thérapie est pour tous.

 

Faut-il savoir danser ? Et Comment se présentent les ateliers, comme des cours de danse ?

Non, il suffit d’avoir le désir d’être « en mouvement », ou d’avoir envie de se faire plaisir, dans la bienveillance, le respect de soi et de l’autre, dans un cadre thérapeutique.

Non, ce ne sont pas des cours de danse, ce sont  des ateliers art-thérapeutiques, où l’expression permet l’émergence de l’être en mouvement. Essayer vous permettra de vivre les choses de l’intérieur, et de dédramatiser.

 

Pourquoi la danse-thérapie est-elle une thérapie alternative ?

La danse-thérapie est une thérapie alternative parce qu’elle n’est pas conventionnelle, bien qu’elle soit d’ordre thérapeutique, elle n’est pas classique. Sa forme est ludique et son fond sérieux.

 

Comment dois-je procéder ?

Il suffit de prendre rendez-vous pour un premier entretien, durant lequel la durée et la fréquence des séances seront établies.

 

Le premier entretien est-il gratuit ?

Non comme tout premier rendez-vous thérapeutique, le premier entretien est payant.

 

Puis-je assister à un atelier pour regarder avant d’y participer ?

Non, surtout pas. Un processus thérapeutique est lié à la déontologie et à l’éthique du métier d’art-thérapeute. Le secret professionnel en fait parti.

 

Le premier atelier est-il gratuit ?

Non plus, ce ne sont pas des cours de danse, les ateliers de danse-thérapie s’inscrivent définitivement dans un processus thérapeutique.

 

Y’a-t-il des facilités de paiement ?

Oui pour les personnes en difficulté financière ; les adolescents qui n’ont pas de revenus, les étudiants, et minima sociaux.

 

Je suis une cure psychanalytique, puis-je pratiquer les ateliers de danse-thérapie ?

Oui, vous pouvez cela n’est pas contradictoire, il suffit d’en parler à votre psychanalyste et de m’en informer.

 

Est-ce que les séances peuvent remplacer un rendez-vous chez un kinésithérapeute ou médecin généraliste ?

Non surtout pas ! Les séances de danse-thérapie ne peuvent en aucun cas remplacer des séances chez un kinésithérapeute, ni chez un médecin généraliste, ni aucun autre spécialiste de la santé. Les séances peuvent-être prescrites par un spécialiste, il est recommandé de mettre en relation les personnes qui vous suive (médecin ou psy) et l’art-thérapeute.

 

Dans quel cadre peut-on rencontrer l’art-thérapie ?

  • De  la prévention
  • D’une prise en charge institutionnelle
  • D’une démarche personnelle
  • D’une prescription
  • D’une recommandation

 

Est-ce que je suis obligé de danser ?

Non, ce n’est pas parce que le terme de danse-thérapie comprend le mot danse que la danse est prégnante. Il y a aussi des temps d’écriture et des temps de parole, comme il peut y avoir de la peinture, de la théâtralité, du théâtre etc… ne pas danser ne veut pas dire ne pas être en mouvement. On pourrait définir la danse-thérapie comme « un passeur de temps » qui s’expliquerait comme étant ; un lieu, un espace d’expression vers un passage à l’art. Le rapport à l’espace et à son propre corps, à soi et aux autres, c’est un chemin singulier même au sein d’un groupe, permettant de se situer, de se positionner ou pas, dans le cadre thérapeutique pour s’exprimer.

Ce cadre thérapeutique comprend certaines règles :

  • Aucun jugement n’est possible, ni entre les participants, ni de la part de l’art-thérapeute envers les participants.
  • Aucune interprétation de la part de l’art-thérapeute.
  • Aucun acte de violence n’est possible : les agressions verbales ou physiques ne sont pas tolérées.
  • Les séances sont dues en cas de  désistement de dernière minute. Sauf cas très particulier, l’annulation devra se faire une semaine avant ledit rendez-vous.
  • L’art-thérapeute va apporter un moyen d’expression, qui prendra effet et fera sens dans le cadre thérapeutique.

L’art-thérapie ne se situe pas dans le domaine de l’art professionnel, ni dans le champ du bien-être, qui peuvent être à effet thérapeutique : comme la danse via les cours. La pratique d’art-thérapie est à visée thérapeutique, de fait son approche est différente, la relation art-thérapeute/patient prend son sens.

La danse-thérapie peut éventuellement se situer dans le domaine du mieux-être, pour les personnes désirant pratiquer l’art-thérapie pour leur plaisir personnel. Dans ce cas il est précisé que le personnes en demande de suivi art-thérapeutique en danse-thérapie sont au courant des règles d’ateliers, du code déontologique et d’éthique de cette pratique, le contrat moral ou écrit, spécifie bien qu’il ne s’agit pas de bien-être, c’est un travail art-thérapeutique qui peut vous procurer un mieux-être ou un mieux vivre.

 

 

 

 

 

  

 

Questions/Réponses